vendredi 17 février 2012

[L'avis d'une chimiste] Les silicones

source
C'est quoi un silicone ? 
La réponse ne vous intéresse pas vraiment, ce qui intéresse les consommateurs c'est de savoir comment les reconnaître : les suffixe -siloxane, -silsesquioxane et -cone (et non pas -one comme on peut souvent le voir, -one est une cétone, -cone est un silicone !) vous indique qu'il y a du silicone dans les parages.

A quoi ça sert dans les shampoings ?

Le silicone est utilisé comme agent démélant : il enrobe vos cheveux pour que vous les sentiez plus doux, plus lisses et qu'ils se démèlent plus facilement.

Pourquoi c'est mauvais d'après les gens ?

  • Le silicone est très peu soluble dans l'eau du coup il reste sur les cheveux (vrai, voir ci-dessous) 
  • Il empêche les principes actifs des masques par exemple de soigner le cheveu. Dans le cas du henné, il diminue la fixation de la couleur, qui se fait en surface (non prouvé)
  • Dans le cas des colorations chimiques, elles sont suffisamment puissantes pour décaper le silicone en même temps qu'elles décapent le cheveu pour y fixer la couleur (théorie personnelle).

Mon expérience perso d'arrêt du silicone m'a laissé des cheveux qui tombent moins souvent et qui sont plus secs mais aussi plus légers.

Je n'ai pas encore trouvé d'article scientifique sur l'étouffement des cheveux par le silicone, juste cet article qui montre que les cheveux sont lissés par une couche de silicone qui reste après le shampoing et l'après shampoing :


Journal of Colloid and Interface Science 364 (2011) 56–64. Habiba Nazir, Piping Lv, Lianyan Wang, Guoping Lian, Shiping Zhu, Guanghui Ma


SEM et AFM à gauche (microscopie électronique, tout pitit pitit)
représentation 3D au milieu
morphologie de surface à droite
a=cheveux vierges
b=cheveux traités avec un shampoing contenant des huiles de silicones (bref ce qu'on a nous)
c=cheveux traités avec un shampoing et un après shampoings contenant des silicones

Je trouve que telle quelle, la morphologie de surface n'est pas très parlante, voici donc une autre photo où on voit bien les écailles des cheveux :

source
En vrai, il n'y a pas de couleur, c'est une technique en noir et blanc.

A quoi ça sert dans les crèmes ? 
Cela permet d'avoir une crème stable, qui ne va pas se déphaser (en eau + huile par exemple) et qui va présenter une texture....de crème.
Dans les bases, ça comble les rides, les pores....bref c'est pas possible d'enlever les silicones dans les bases de maquillage.

Pourquoi c'est mauvais d'après les gens ? 
Je suis moins convaincue des effets néfastes des silicones dans ce cas là. D'après ce qu'on lit sur internet, ça bouche les pores de la peau, c'est comédogène etc. Bien sûr, on se retrouve avec le problème des principes actifs qui n'atteignent pas la peau.


*** Le cas des fond de teint
Cependant, prenons un fond de teint liquide. Fond de teint=pigment+crème pour pouvoir l'étaler on est bien d'accord ?

Pour que la partie crème ne bouche pas les pores de la peau (déjà que les pigments ça doit boucher les pores quand même un peu), il faut qu'elle s'évapore non ? Je ne vois pas trop comment quelque chose qu'on met sur la peau pourrait ne pas boucher les pores.
Qui dit évaporation dit dessèchement (c'est un phénomène physicochimique : si un truc sur votre peau s'évapore, il emporte de l'eau avec lui). Donc ce genre de fond de teint dessèche la peau.
Donc je ne vois pas comment on peut ne pas utiliser un truc qui va boucher les pores.

Je viens de regarder la compo des fond de teint liquides UNE et globalement, il y a beaucoup d'huiles pour remplacer les silicones. Mmmh parfait pour les peau grasses. Mais bon, est-ce que les huiles ne bouchent pas les pores ? Ca j'en sais rien...

Le meilleur  fond de teint est la poudre d'après mon raisonnement. Il faudrait que je me penche sur les compo des fond de teint en poudre.

Bref c'était mon petit hors-sujet sur les fond de teint ^^

La conclusion d'une chimiste : pour moi, le silicone sur mes cheveux c'est no way mais dans les crèmes je m'en fous parce que de toutes façons on gomme et on nettoie plus souvent notre visage que nos cheveux donc il ne doit pas tant en rester que ça.
La tronche de mes cheveux après tout ça : c'est iciiiiii !

D'autres info ou rumeurs sur les silicones dont vous voulez parler ?



5 commentaires:

  1. Oui des siliconnes il y en a partout, on peut pas toujours les évtiter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui malheureusement, dans les shampoings les marques commencent à se bouger les fesses mais dans les crèmes, je ne regarde même pas, c'est presque sans espoir ^^

      Supprimer
  2. Personnellement j'aimerais beaucoup savoir si les silicones sur les cheveux ont réellement un effet néfaste ? Est ce qu'ils empêche les actifs de pénétrer par la suite ? Est ce qu'ils abîment les cheveux ?
    Je n'utilise plus de silicones sur mes cheveux depuis plus d'un an, j'aimerais donc savoir si je devrais continuer ou si ça ne sert à rien ^^

    Et en crème de jour/nuit, le silicone est-il néfaste pour la peau ? Est ce que ça favorise les imperfections types boutons/points noirs ?
    J'ai une peau favorable aux boutons, donc j'essaye de prendre des crèmes sans silicones, mais ma dermato m'en a prescrite une avec du Glucono Delta Lactone, ce n'est donc pas un silicone ? Car la crème se dit aussi "une excellente base de maquillage" et la texture est très siliconée (alors que c'est censé être pour les peaux acnéiques..).

    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma grande surprise, j'ai trouvé quelques publications scientifiques qui traitent du sujet qu'il faut que je lise (elles sont en anglais). Je reviens vers toi dès que j'ai fini.

      Par d'inquiétude pour ta crème, ce n'est pas un silicone mais une lactone, le nom ne finit par par -cone....et oui en chimie, à une lettre près, c'est plus la même chose !

      Supprimer
  3. Merci beaucoup pour m'avoir prévenue de ce super article :) j'y mettrai certainement un lien quelque part sur mon blog si tu le permets.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...