lundi 4 mars 2013

Il était une fois de belles mains, chapitre 1 : éviter les viles agressions

Chimiste Fou Photographie stock libre de droits - Image: 23958467

Il était une fois une stagiaire dans une laboratoire de chimie et qui manipulait des solvants et des produits chimiques.

Comme elle voulait prendre soin de ses mains, elle choisit d'entrer en guerre contre la sécheresse, la peau qui pique ou tire et les crevasses sanguignolantes. Elle divisa sa guerre en deux phases d'attaque : éviter les agressions et réparer.


Tout d'abord, sur son lieu de travail, elle regarda le "poste de lavage de mains" avec son savon à usage fréquent, son distributeur de crème pour les mains (si si je vous jure ! ... mais il ne fonctionne plus) et les indications placardées un peu autour et elle vit que porter des gants était une bonne idée pour protéger ses mains. Cependant, il faut choisir ses gants en fonction de ce qu'on manipule, c'est pourquoi elle retint le tableau suivant pour chez elle :


Gants

Latex naturel
(blancs)
Nitrile alias latex artificiel (bleus)
Vinyle
(transparents)
Produits chimiques
Acétone


Ces gants sont des gants d’hygiène, utilisés par les médecins pour toucher les patients par exemple mais pour les produits chimiques, il ne faut jamais au grand JAMAIS les utiliser !
Dissolvant sans acétone (acétate d’éthyle)

x
Graisses-Huiles-Essence

x
Débouche-évier type Destop (très basique)
x
x
Vinaigre, citron, détartrant (très acide)
x
x
Lessive
x
x
Liquide vaisselle
x
x
Crème à récurer
x
x
Produit pour les vitres (alcool)

x
Eau de javel
x
x
Teinture pour cheveux
x
x


NB : latex=caoutchouc

Le problème de l’acétone est qu’elle passe quand même en peu au travers de presque tous les types de gants, sauf les fluorés (gants professionnels genre que j'ai jamais vus), mais bon, malgré cela, sa manucure a tenu bon sous les gants bleus, ça doit pas tellement traverser !


Elle apprit aussi la loi du port de gant : ne les porter que pendant le contact avec les produits ! Les porter en dehors fait macérer les doigts dans un milieu humide (coucou mycose !)  et s'il y a une fuite qu'on n'a pas senti, le doigt macère dans un produit dangereux. Par exemple, lors de la Royale Vaisselle à la Main, il faut porter les gants lorsqu'on nettoie et rince mais pas lorsqu'on essuie la vaisselle.


Mais, hors de son laboratoire et de son ménage, la chimiste sentit que ses petites mains délicates étaient aussi agressées ! Le Froid, la Pollution, le Sacro-Saint Lavage répété des mains attaquaient sans relâche ! C'est pourquoi, des gants chauds elle choisit de porter dehors. Quand au Lavage, elle choisit un savon surgras/pour mains sèches et sous format liquide, car un savon solide, ce n'est pas très hygiénique (surtout quand on a du dichlorométhane sur les doigts) pour les mains !

La première phase de la bataille est donc terminée ! La victoire est proche mes amies !

film : le roi Arthur

Oui je suis partie dans un trip un peu chelou j'avoue XD ! J'espère que ça vous fera rire au moins !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...